Discours du père Raymond Latour, op à la fin de la messe d’installation

Dimanche 18 octobre, Mgr Bob Kasun, évêque-auxiliaire de Toronto, a présidé la célébration d’installation de notre nouveau curé, Raymond Latour,o.p.. Ce rite souligne les deux liens les plus importants pour le pasteur, celui avec son évêque qui lui confie la charge d’une partie des fidèles du diocèse, et le lien avec les paroissiennes et paroissiens de l’église du Sacré-Cœur.

Du fait de la pandémie, beaucoup de paroissiennes et paroissiens étaient absents. Afin de les associer, voici donc le discours que le père Raymond a prononcé à la fin de la messe :

« Vous me permettrez d’abord d’adresser mes remerciements à Mgr Bob Kasun qui a eu l’amabilité de présider cette célébration d’accueil.

I would like to thank Bishop Kasun for the trust he invested in me by officially welcoming me as the pastor of this community of Sacré-Coeur. I promised you, Bishop Kasun, that I will do my very best to fulfill the mission you entrust to me. Rest assured that I will work very hard to intensify the communion between this French speaking parish and the whole diocese. With the parishioners we will follow the pastoral orientations of the diocese and try to bring a contribution to its diversity showing that the Church gather peoples from all races, cultures and language in a common faith.

Merci à vous, chers paroissiens et paroissiennes, qui m’accueillez aujourd’hui formellement comme votre nouveau curé. Les curés sont là pour un temps plus ou moins long, mais vous, vous restez. J’ai tout à apprendre de vous. J’essaierai de m’inscrire dans la continuité de l’histoire de cette belle paroisse, plus que centenaire qui a toujours été perçue comme un point de ralliement pour la communauté francophone.

Comme vous le savez, j’ai vécu 32 ans au Japon avant de revenir au Canada, il y a deux ans. C’est avec un grand bonheur que je retrouve la tâche de curé que j’ai exercée pendant la plupart de ces années de vie missionnaire au Japon. Aujourd’hui, curieuse coïncidence, c’est le dimanche des missions. C’est un petit clin d’œil qui me signifie que là aussi, il y a une continuité, que ce que j’ai pu acquérir durant ces années à l’étranger, je pourrai le faire servir à la croissance de cette communauté chrétienne du Sacré-Cœur.

Comme vous l’avez bien compris au cours de cette célébration, le curé n’est pas au-dessus de la communauté chrétienne mais avec elle, il accomplit sa mission en tentant de mettre à contribution les charismes de chaque fidèle. Ensemble, nous allons accomplir notre mission baptismale, ensemble, nous allons proclamer l’évangile, servir le peuple des pauvres et construire une communion qui annonce la fraternité nouvelle que Jésus est venu instaurer.

Beaucoup de défis nous attendent. Avec vous, de toutes mes forces, je tenterai de les relever. Parmi eux, celui de la transmission de la foi reste une priorité. La paroisse est directement reliée à cinq écoles catholiques qui continueront à faire l’objet de notre sollicitude. Nous n’oublions pas non plus notre lien de communion avec la Résidence Héritage pour les aînés. Le milieu dans lequel notre paroisse est situé détermine aussi notre mission : comment être davantage présent auprès des personnes en situation de précarité, qui vivent dans la pauvreté et l’isolement?  Ensemble, nous tenterons de répondre à ces différents appels.

        En terminant, je voudrais remercier spécialement toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de cette célébration. Je remercie à nouveau, en votre nom, le précédent curé, le f. Thong pour tout ce qu’il a accompli parmi vous. J’espère vous servir avec autant de dévouement et de générosité.  Merci aussi à la communauté des frères Dominicains qui m’assiste dans cette mission. Enfin, merci à vous tous qui m’accueillez en ce temps de pandémie… qui nous oblige à une certaine créativité.

C’est une nouvelle page de l’histoire de la paroisse qui commence. Unissons nos prières pour que, en ce temps, nous produisions les fruits que le Seigneur attend de nous,

Raymond Latour, o.p.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *