Imposition des Cendres

Cette année, en ce temps de pandémie, l’imposition des Cendres aura lieu, sans contact, dans l’Église, par groupe de 9 personnes par le père Raymond Latour, op, Samedi 20 février de 9h à 10h30.

Bonne entrée en Carême.

L’espérance pour mettre les choses en perspective

       Rivés comme nous le sommes à cette crise sanitaire qui n’en finit plus, nous risquons de manquer de perspective, d’avoir un horizon bien rétréci. C’est l’espérance qui nous permet de garder les choses en perspectives, d’ajuster notre regard pour englober la réalité dans sa profondeur quand nous la voyons en deux dimensions, bien plate.

La première fois que j’ai découvert la perspective, c’était à l’école primaire. Il arrivait, quand nous avions un peu de temps libre, que l’institutrice nous « récompense » par une période de dessin. Incapable même de former une pomme bien ronde, je détestais le dessin. Cette fois-ci, il s’agissait de dessiner un aquarium, avec des poissons dedans, en plus! Rien à faire, mes poissons étaient toujours collés tous ensemble sur la vitre. Je fixais les petits points de l’intercom, espérant, pour me tirer de cette session, qu’un message urgent forcerait l’évacuation de l’école. L’intercom demeurait muet tandis que mes poissons rouges avaient l’air bien malheureux dans leur environnement.

Le secret de la perspective en dessin m’échappe toujours. On est doué ou on ne l’est pas ! Mais dans la vie, la perspective n’est pas optionnelle, surtout par les temps qui courent ! En manquer nous condamne à la déprime, à la morosité, au décrochage. Il n’y a plus d’espace pour se déployer, pour s’épanouir. On est collé aux parois de sa vie, enfermés. C’est le moment de retrouver le sens des perspectives que l’espérance ne manquera pas de nous redonner. Elle nous enracine (nous ancre) dans l’amour et nous fait comprendre « ce qu’est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur » de l’amour du Christ. Demandez au vieillard Syméon (Luc 2,22-32) de vous tenir la main !

        De la perspective pour bien respirer !

Raymond Latour, o.p.