Pour ce temps de patience

Message aux membres de la communauté chrétienne de la paroisse du Sacré-Cœur de Toronto

Bonjour !

La période de confinement avec ses règles pour éviter la propagation du coronavirus se prolonge. Nous en sommes tous affectés, d’une manière ou d’une autre. Nous sommes invités à avoir encore un peu de patience, ne pas céder à notre « fatigue COVID », à faire tout en notre possible pour se protéger et protéger les personnes qui nous entourent.

Le temps des Fêtes est un temps de rassemblement pour les familles. Mais cette année, il a fallu consentir au sacrifice de ne pas partager avec les nôtres la joie de la Nativité ou l’accueil d’une Nouvelle Année. Dans notre vie paroissiale, les rassemblements sont l’expression même de notre foi, de notre communion. Déjà, il y avait eu cette longue absence au printemps. Ensuite, un timide retour avec masque et distanciation, puis cet autre confinement alors que la seconde vague de la COVID-19 augmentait un bilan déjà lourd d’hospitalisations et de mortalité. C’est ainsi que nous avons été privés –liturgiquement parlant- des célébrations du temps de l’Avent et de Noël.

À la paroisse du Sacré-Cœur, nous réfléchissons aux moyens à mettre en œuvre pour maintenir le lien, pour nourrir la foi et l’espérance de notre communauté. Grâce à la technologie, les célébrations eucharistiques sont à un clic, mais elles restent virtuelles et nous nous retrouvons en compagnie de personnes étrangères, dans des lieux inconnus.

Dans les prochains jours, j’essaierai de trouver une formule qui nous permettra de nous rencontrer, de prier et de réfléchir ensemble sur les moyens de renforcer notre lien communautaire. Je vous invite à consulter notre site « web » et n’hésitez pas à me communiquer vos suggestions pour que nous puissions tenir ensemble dans ce temps de patience où nous nous sentons coupés de ce qui pour nous est un bien essentiel, celui de la communauté rassemblée, croyante et célébrante.
Prions bien les uns pour les autres !

Votre curé,

Raymond Latour, o.p.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *